dimanche, août 27, 2006

Bonheur


Bonheur

De bonne heure
Je cherche le bonheur
Je frappe des heures et des heures
À la porte du bonheur

Que de heurts, que de heurts
Source de malheurs
Cela m’écoeure
Et me chavire le cœur

Si par bonheur
Se pointe venant d’ailleurs
Des moments de bonheur
Cela me transporte ailleurs

Ailleurs de ce morne quotidien
Ailleurs de cette existence ordinaire
Ailleurs où est possible l’extraordinaire
Ailleurs dans la contrée de l’éphémère

Je sais que le bonheur est à l’intérieur
Je sais qu’il est loin des chimères et des mirages
Je sais qu’il me faut la santé, l’argent et l’amour
Je sais que le bonheur se nourrit d’une vie intérieure

Le bonheur ne vient pas de l’extérieur
La maladie, la pauvreté, la carence affective
Se tiennent loin du bonheur
Je sais la nécessité d’une vie intérieure

Je regarde ma petite planète bleue
Je regarde mon humaine vie
Je regarde autour de moi
À la recherche de ces instants du temps perdu

Instants éphémères, instants de contentement
Instants où je plonge dans mon intérieur
Pour trouver une vie intérieure
Pour trouver un sens à cette quête du bonheur
Pour contrer de bonne heure les chocs extérieurs

Le passé, le présent et le futur
Du temps à perdre
Du temps à trouver le bonheur
Perdre le bonheur ou perdre du temps

1 commentaire:

guy a dit...

Le bonheur??? La quête du bonheur??? Presque l'inaccessible étoile de Brel! Quête difficile et toujours à refaire, car un instant de bonheur n'est qu'un fragment du bonheur! Qui désire se contenter de miettes??? Sûrement pas moi, ni toi! LE BONHEUR, ON LE VEUT DANS SON ENTIÈRETÉ ET ÉTERNITÉ! Ça me rappelle la chanson de Michel Rivard : "MAUDIT BONHEUR".

Maudit bonheur


Tiens, v'là l'bonheur
Où c'est qu't'étais?
Maudit sans-coeur
Où tu t'cachais?
J'ai manqué d'veine
Tu t'es poussé
Là tu t'ramènes
Le bout du nez

Tiens, v'là l'bonheur
Tout pomponné
Penses-tu qu'astheure
J'vais t'écouter?
Sacré voleur
Tu m'as floué
Là tu reviens
T'faire pardonner
Dans un creux d'vague
L'amour zigzague
L'âme divague
Le coeur prend l'eau
T'as eu la chienne
J'ai eu d'la peine
Maudit bonheur
T'as eu ma peau

Tiens, v'là l'bonheur
Pourquoi tu m'colles?
En quel honneur?
T'as pas d'parole
Maudit menteur
Insiste pas
J'pourrais te suivre
Encore une fois

Tiens, v'là l'bonheur
Tu sens bien bon
J'connais l'odeur
C'est son parfum non
Méchant farceur
Qu'est-ce qu'elle t'as dit?
T'es d'bonne humeur
Moi j'me méfie
Dans un creux d'vague
L'amour zigzague
L'âme divague
Le coeur prend l'eau
T'as eu la chienne
J'ai eu d'la peine
Maudit bonheur
T'as eu ma peau
Maudit bonheur
Qu'est-ce qu'elle t'a dit?
Si elle me cherche
Je suis ici