samedi, décembre 09, 2006

Le Dépère Noël en amant romantique à Venise

Par Jacques Rancourt
29e péripétie de la saga humoristique pour adultes très avertis
Sommaire des autres péripéties

29e rappel : Toute ressemblance avec le vrai Père Noël est le fruit de votre imagination. À cotoyer une si belle Danoise, le Père Noël ne peut plus résister à explorer plus intimement son corps même si la vraie grandeur réside dans l'intérieur. L'intérieur de sa Danoise est ainsi exploré dans sa partie corporelle et dans sa partie spirituelle. Quelle magnifique et grandiose exploration! On est loin du pauvre gueux marchant les yeux hagards vers Compostelle à la recherche de je ne sais quoi...

Le Dépère Noël en amant romantique à Venise

Je suis le Dépère Noël avec ma Danoise amalfitaine
Je coule des jours heureux avec mes deux Divines
Je n’ai plus de souvenirs des souffrances lointaines
Je vais à mon tour surprendre ma Danoise divine

Je l’amène en escapade romantique à Venise
Je vois sur son visage que cette décision est exquise
Je me glisse avec elle dans un vaporetto vers Ca’ d’Oro
Je fixe mes regards sur son visage clair et ses yeux mi-clos

Je tressaille de joie comme elle dans le Grand Canal
J’admire avec ma douce les œuvres de la Maison d’Or
J’aspire une bouffée de son sublime parfum peu banal
Je peux admirer ses magnifiques yeux dans un tel décor

Je lui offre un fruit succulent dans un étal du Rialto
Je ne peux trouver meilleur décor pour un long baiser
Je glane en gondole d’autres baisers dans les étroits canaux
Je l’enlace une éternité sur un banc de la Piazza San Marco

Je vais excursionner avec elle dans d’autres lagunes
Je la vois épatée par les couleurs vives des maisons de Burano
Je suis en extase devant les belles verreries de Murano
Je passe la nuit avec elle dans l’île peu habitée de Torcello

Je décide de passer la journée près du Palais des Doges
Je trouve un appartement agréable avec une vue imprenable
Je la vois défaire les boutons de ma chemise
Je tire sur le nœud de son corsage laissant tomber sa jupe

Je dénude ses seins et je l’embrasse dans le cou
Je vois sa tête qui se renverse à l’arrière
Je mets les mains autour de sa tête
Je l’embrasse et elle remue les épaules

Je me déshabille avec des gestes lents
Je suis totalement nu tout comme elle
Je sens mon truc debout qui se balance
Je me mets à genoux sur le lit douillet
Je vois ma Danoise faire de même
Je sens qu’elle prend ça dans sa bouche
Je sens mon cœur battre à tout rompre

Je sens qu’enfin l’éternité commence
Je sens qu’enfin explose la romance
Je me retrouve derrière ma belle Danoise
Je lui tiens les mains serrées derrière le dos

J’entre et je sors de son corps par derrière
Je fais des mouvements lents de va-et-vient
Je lui susurre des mots pleins d’amour
Je la sens se cambrer de plaisir

J’entends un son grave inouï sorti de sa bouche
Je fais l’amour à la plus belle des femmes
Je goûte jusqu’à l’ivresse chaque geste, chaque caresse
Je sens que ce plaisir est réciproque dans son total abandon

Je prends plaisir tout en donnant à ma belle Danoise
Je découvre les secrets des plus petites parties de son corps
Je pratique en toute réciprocité le culte du plaisir
Je sais que donner et recevoir ne sont qu’un même bonheur

Je continue tard dans la nuit ce va-et-vient amoureux
Je ne puis interrompre cette entrée et sortie de son corps
Je vais et je viens en oubliant totalement qui je suis
Je sais que je me suis réveillé en elle le lendemain

Je suis le Dépère Noël qui célèbre l’amour
Je file le parfait bonheur avec ma Danoise dans la lagune
Je parcours amoureusement avec elle les ruelles vénitiennes
Je sais que seul l’instant amoureux présent compte pour toujours

2 commentaires:

guy a dit...

L'AMOUR! AH! L'AMOUR! OUI, L'ITALIE, C'EST LE PAYS DE L'AMORE!
ENFIN, SANTA CLAUS HEUREUX ET AMOUREUX!
LE PARADIS AVEC SA BELLE DANOISE EST SUR TERRE!
MÊME SI SA DOUCE LUI FAIT ENTREVOIR LE...SEPTIÈME CIEL!!!(RIRES)
BEAU TEXTE ÉROTIQUE!

Cyrille Champagne a dit...

Mais dites donc!
Le Père/Dépère Noël se dévergonde et s'encanaille!
Surprise ça alors!
Il faut dire qu'à VENISE, une des villes les plus romantiques, tout peut arriver...
Voici un court poème, qui confirme une fois de plus, que VENISE, c'est la citta dell'amore!

À VENISE

À Venise! À Venise!
Sous ta chemise...
Deux belles cerises!
Que j'ai prises...
Que j'ai mises...

À Venise! À Venise!
Sans ta chemise...
Une seule merise!
Moi, gourmandise...
Toi, friandise...
Que j'ai prise...
Que j'ai mise...

À Venise! À Venise!
Avec toi, Denise...
Tant de surprises!
Toujours éprise...
Sans cesse prise...

À Venise! À Venise!
Sans toi, Denise...
Aucune surprise!
Ville grise...
Cité grise...

À Venise! À Venise!
Avec toi, Denise...
Tu me grises!
À Venise! À Venise!
Avec toi, beau sire...
Tu m'as prise...

À Venise! À Venise!
...