dimanche, janvier 21, 2007

Le mythe de la femme

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes

Le mythe de la femme
Couchée
Abandonnée
Rêveuse
Les yeux fixes
La bouche entrouverte
La main presse un ruban

Il la contemple
Le souffle coupé
Elle de ses seins
Elle de son sexe
L’ensorcelle
L’hypnotise

Il la voit là
Tout près
Saisissable
Palpable
Baisable

Elle en colère
Lui apprend
La libération
Lui indique
L’évanescence
Du mythe
Il la voit là
La vraie femme

1 commentaire:

Guy a dit...

Le "mythe" de la femme!
La "vraie" femme???
La femme est ses mystères...
Tout comme n'importe quel humain, la femme au mil visages, est fondamentalement INSAISISSABLE!
L'erreur la plus corrosive et plus plus néfaste, c'est celui ou celle qui prétend de la connaître! (rires)
Gare aux PSY de tout acabit!
Poème qui suscite à la réflexion...