mercredi, février 28, 2007

Botero et la comédie humaine

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes

Botero et la comédie humaine

J’ai visité ton univers
Je me suis reconnu en toi Botero
J’analyse la bête humaine
Toi, tu la dessines
Toi, tu la peins
Toi, tu la sculptes

Je suis touché par la détresse humaine
Toi, tu l’exprimes si bien dans ta peinture
Je suis touché par les soubresauts de cette bête
Toi, tu m’as touché par ta conscience sociale
Tu te moques du pouvoir
Tu peins les hautains dans des poses moqueuses

Personnages magnifiques
Personnages volumétriques
Personnages colorés
Je vous adore
Je vous préfère à celles de nos fabricants
D’images
De modes
De superficialité

1 commentaire:

Anne a dit...

Re-bonjour Jacques

J'adore ce peintre aux représentations du corps humain peu conventionnelles dans le domaine des arts visuels. Et ses tableaux sont toujours pleins d'humour. Super poème !

Amitiés, A.