dimanche, décembre 14, 2008

Bernard Madoff


Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes

C’est « toff » à prendre
50 milliards en fraude
Madoff Madofff Madoff
Et ta conscience?

50 milliards en fraude
Madoff Madoff Madoff
Une petite gêne oui ou non
Et ton âme?

Madoff Madoff Madoff
Toute une pyramide
50 milliards escroqués
Que te dit ton miroir?

Un courtier légendaire
Incarnation du rêve américain
Le plus grand escroc de l’histoire
Seras-tu encore vénéré?

Madoff Madoff Madoff
Écoute cette petite voix
Celle de Sarkozy qui crie
« Civilisons le capitalisme »

Madoff Madoff Madoff
La prison t’attend
Tu y vivras
La simplicité involontaire

2 commentaires:

Richard a dit...

Ce génie Madoff...

Cette gigantesque fraude me fait revivre plus de 20 ans en arrière, à cette époque, j'enquêtais des systèmes pyramidaux d'investissement dont les sommes variaient entre 500$,1000$ et 5000$qui ne profitaient qu'aux premiers, c'est à dire à ceux qui les initiaient.

Les pénalités du tribunal étaient des plus ridicules, pourtant il s'agissait d'une infraction en vertu du code criminel.

Le jour ou j'ai suggéré aux victimes de se faire rembourser par la personne qui a avait reçu la somme investie via la cour des petites créances a vite fait jurisprudence, ça mis fin à ce genre de plan ou arrangement pyramidal dans plusieurs localités du Québec.

Ce qui me frappe dans l'affaire Madoff, c'est la cupidité des gens d'affaire malgré des balises sérieuses dues à leurs compétences en matière d'investissement. Bien sûr que je comprend l'aspect dit privilégier pour ne pas dire secret de l'approche d'enrichissement rapide.....

Madoff nous démontre le pourquoi de l'éffrondement du système financier au monde.

C'est un poème très actuel

Bravo!

Élie a dit...

La crise financière aura eu au moins un effet bénéfique soit découvrir le plus grand fraudeur de la planète. Il sagissait une crise pour faire paniquer les investisseurs et par le fait même encaisser leurs placements mais à leur grande surprise l'argent s'était volatisé. Les bourses sont controlés par une petit groupe qui possède une fortune gigantesque et dans ce groupe un seul homme d'une notériété dans le domaine financier a floué les siens. Heureusement que ce sont des riches qui se sont fait avoir car si cela avait été un autre scandale Norbourg ou se sont les plus démunis qui se sont fait dépouiller de leur maigre économie rammasser de peine et misère afin de vivre une retraite en toute tranquilité.