vendredi, septembre 01, 2006

Tu seras ta propre muse



Tu seras ta propre muse

Tu dois éclairer
Tel est ton destin
Tu pointes ta lentille
Vers les zones sombres
De ton monde, de ta planète, de ton univers


Tu n’es pas celui qui a déifié
Sa propre infinité
Tu es un être de cristal
Tu es un cristal de lumière
Tu es connecté sur les circuits universels


Tu créeras ta propre musique
Tu l’intégreras dans la grande symphonie universelle
Des mondes
Des univers
Des galaxies

1 commentaire:

ir0ise a dit...

J'aime beaucoup ces quelques mots
Ils sont comme une vision artistique du monde, un regard "autre", celui qui peut voir ce qu'il y a derrière, devant et au-dedans de nous, de ce qui est autour de nous.

Un très bon week-end !
irOise