mercredi, octobre 11, 2006

Simplicité xyloglotte humoristique


Simplicité xyloglotte humoristique (Version en langue de bois)

Gymnovitiphyllosexophore, j’errai dans la campagne
J’appréciais mon morphométéorisme
Je croisai un kilopédiculteur
Nabuchodinosaure dans mon baladeur

Devant mon egobésité
Je devins un lacrymosaure
En buvant mon frigidolactum
Je me transformai en bonvinoderme

Pour étouffer mon aéronihilisme
Je devins chrysocardique
Un inthalassopotable cératophale
Cracha sur mon hellénépiphanisation

**************************************************

Simplicité xyloglotte humoristique
(Les mots en caratères gras indiquent la définition des mots.)


Nu, le sexe caché par une feuille de vigne, j’errai dans la campagne
J’appréciais mon quelqu’un qui pète la forme
Je croisai un éleveur de mille-pattes
Un très vieil opéra de Verdi
dans mon baladeur

Devant mon hypertrophie du moi
Je devins celui qui verse une larme de crocodile
En buvant mon lait caillé
Je me transformai en peau de vache

Pour étouffer ma tendance à avoir l’air de rien
Je devins celui qui a un cœur d’or
Un facile cocu
Cracha sur mon art d’aller se faire voir chez les Grecs

2 commentaires:

Richard a dit...

Très difficile a lire et comprendre sans le lexique....il faut dire que nous sommes dans un nouveau langage internet...

Bravo pour ce poème très mode web.....

guy a dit...

Ouf! J'en ai perdu mon latin et mon grec! Heureuse retranscription qui nous réhabilite au royaume du Petit Robert et du Petit Larousse (rires). Qui peut dire que l'on ne se bidonne pas en poésie??? Poème rigolo et hilarant!