mardi, juin 12, 2007

Une révolution céleste

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes
Une révolution céleste

Deux écorchés vifs au septième ciel
Copulations sur copulations pour oublier
Oublier d’avoir été largués sur terre
Oublier leur tondeuse thérapeutique

Les jouissances duraient une éternité
Les érections se dressaient comme des cathédrales
L’intimité de la voisine était comme le Grand Canyon
C’est ce qu’on appelle le bonheur éternel

Ils étaient sur un nuage à quelque part
Ils croisaient d’autres saints tout énervés
Les plus curieux étaient les martyrs de la chasteté
Ils étaient toujours aux premières loges pour observer

Le pire voyeur était Dominique Savio
Jaloux de tant de bonheur visible et divin
Il alla se lamenter auprès de Dieu
Oh Grand Dieu éloignez de ma vue cet ignoble spectacle

Dieu lui fit comprendre que les lois du ciel n’était pas celle de la terre
Il lui expliqua que son martyr pour sauver sa chasteté était stupide
Tu as oublié que ton corps était mon temple
Tu as trop écouté ces ministres de cul trompeurs

J’ai expliqué cela l’autre jour à Bernadette Soubirous
Va la rejoindre et fais la même chose que le couple d’écorchés vifs
Il sauta de nuages en nuages pour rejoindre Bernadette
Elle l’attendait déjà nue sur un douillet nuage
Ces deux saintes nitouches terrestres perdirent enfin leur chasteté
Ce fut le point de départ d’une orgie sexuelle céleste
Dans les annales paradisiaques on appela cela la Révolution tranquille

3 commentaires:

Richard a dit...

Ho-ho, c'est de la très haute voltige orgasmique célestre...vois-tu pourquoi je m'implique dans des tables rondes sur le suicide assisté comme alternative en fin de vie? Il n'est pas nécessaire de souffrir avant de passer vers cette révolution tranquille....

Mathieu a dit...

Pas croyable

guy a dit...

99e poème depuis le premier janvier 2007!
Tu es très productif et ton imagination fort fertile!
Nous réserves-tu le 100e pour l'anniversaire de notre paternel, le 17 juin, (il aurait eu cette année 95 ans!)?
Anniversaire qui coïncide cette année aussi à la fête des Pères!