lundi, décembre 01, 2008

Si peu

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes


Oui il suffit de si peu
Le regard limpide d’un enfant
Le chant d’un oiseau
La musique divine de Mozart

Non à la super consommation
Aux bébelles de Noël
À la malbouffe
À la ferraille

Oui au lever du soleil
À la pleine lune qui fait rêver
À la vache qui broute
À la beauté de la femme

Non aux discours creux
Aux joutes politiques
Aux discours intégristes
Aux moralisateurs de tout acabit

Oui à la poésie
Oui au rêve
Oui à la tendresse
Oui à l’amour


1 commentaire:

guy a dit...

Si peu et si beaucoup à la fois!
Le sourire de la fillette est transcendantal!
Par petites touches, ton poème plonge dans L'ESSENTIEL!
Notre ami Sylvain Lelièvre parlait toujours dans son langage si particulier de toutes "ces choses inutiles" qui font que la vie est remplie de joie et de bonheur!
Magnifique ce poème!