jeudi, mars 12, 2009

Dom Helder et Dom José

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes

Jadis archevêque d’Olinda et Recife
Dom Helder Camara n’aurait jamais
Excommunié
Lui il était l’avocat des pauvres
L’apôtre de la théologie de la libération
Il prônait la non-violence
Il était un libérateur

Maintenant archevêque d’Olinda et Recife
Don José Cardoso Sobrinho a honteusement
Excommunié
La mère de la fillette violée par son beau-père
Les médecins pleins de compassion
Ce Sobrinho a posé un geste de violence
Il est un fossoyeur

Comment peut-il se regarder
Dans un miroir
Ce fou du droit canon
Qui se foute de l’évangile
Qui impose sa morale
Issue du Moyen-Âge

À son tour le peuple l’excommunie
Les femmes opprimées l’excommunient
Les pauvres du Nordeste l’excommunient
Les vrais chrétiens l’excommunient

Cet homme n’a plus sa place dans l’Église
Il s’est excommunié lui-même
Par son geste ignoble
Qui maintenant osera l’écouter
Il n’a plus rien à dire
Il se doit de garder le silence
Il doit se cacher dans un confessionnal

3 commentaires:

guy a dit...

Quelle charge contre ce fossoyeur de la Bonne Parole!
2 figures aux antipodes de la liberté et de la vérité : l'un comme symbole d'ouverture et de compassion, l'autre, symbole absolu de l'idiotie et de l'oppression!

Richard a dit...

Ce José Cardoso Sobrinho passera à l'histoire comme celui qui ne peut voir la compassion mais plutôt aveuglement la ligne directrice de l'Église...

Je suis perplexe sur la lucidité de cet homme, ne devrait-il pas traverser du coté musulman?

Ainsi, il pourra encore plus blesser les femmes ....

Pourra t-il encore démontrer dans son diocèse que l'accueil, l'écoute, la compassion et l'amour entre humains existe , de quelle manière pourra t-il conduire son peuple vers une éternité d'amour?

guy a dit...

Je viens de lire l'article publié aujourd'hui dans "Le Devoir" sur ce débat suscité au Brésil et un peu partout au monde :

http://www.ledevoir.com/2009/03/13/238990.html

L'historien Philippe Levillain semble résumer la situation avec beaucoup de lucidité :

"Avec cette nouvelle affaire, le pontificat de Benoît XVI est en train de devenir le pontificat tragique de l'incompréhension"

Tu vois mon cher frère qu'il n'y a pas seulement les poètes qui sont horripilés face à de tels comportements datant d'une époque lointaine que l'on pensait oublier, hélas.
Continuons le combat contre la bêtise et l'Inquisition! (rires)