jeudi, mars 13, 2008

Une étoile rêvée

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes

Dans les profondeurs de la nuit
Étendu sur mon lit
Mon corps inerte
Mon esprit déroule
Le plus beau des rêves
Qui me transporte
Parmi les étoiles

Et si je venais d’une étoile
Et si je retournais comme étoile
Fin de la peur de mourir
Fini les rancoeurs
Fini les blessures
Fini la culpabilité
Fini la crainte de se tromper

Et si au-dessus de mon étoile
Rayonne la Galaxie
Par sa majesté
Par sa taille
Par sa beauté
Pourquoi pas

Moi, une étoile parmi les étoiles
Une lumière qui éclaire
Une lumière qui scintille
Une lumière qui donne accès
À tout le Savoir possible
À tous les secrets
A tous les mystères
À toutes les connaissances

Destin de toute âme
Question de temps
Devenir une étoile
Que demander de plus
Se sentir enfin vraiment bien
En tant qu’étoile
Être au-delà
Des mesquineries terrestres

Je quitte mon état stellaire
Je me réveille en sursaut
Je dois faire boire ma chatte Capucine

2 commentaires:

guy a dit...

Quel beau rêve!
Quel beau souhait!
Et si c'était ça MOURIR!
Plaisir de la toile ou plaisir de devenir une étoile? (rires)
Ton poème est un sourire accroché au bout d'une étoile!
As-tu remarqué qu'on y lit "TOI" dans le mot éTOIle???
Donc, "TOI" est une "éTOIle!"(rires)
Allons Guy, va terminer le souper ta petite-fille arrive!

Anonyme a dit...

Merci pour ce beau poème 'Une étoile rêvée'. Cette réflexion sur la suite des choses était appaisante. Capucine a su y trouver une place comme un clin d'oeil à la vie.

Bonne journée.
Linda