jeudi, novembre 27, 2008

Truisme

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes


Oui c’est une évidence
Je suis une truie en sursis
Oui c’est une lapalissade
Je vais me faire détruire

Trimbalée ainsi à la vue de tous
Je suis agressée dans ma truitude
La discrétion non pas pour lui
L’humiliation oui pour moi

Où vais-je
Qui m’égorgera
Qui boira mon sang
Qui se délectera de mon boudin

Personne ne viendra à mon secours
Cela est un truisme plus qu’évident
Qui demandera d’où provient son jambon
Personne sauf moi plus que tout autre

Dans cette autre vie je vous regarderai de haut
Pas une larme ne coulera sur votre fausse humanité
Moi la truie je verrai ce que vous faites à autrui
Ne me parlez point de votre altruisme
Cette truie détruite par votre goujaterie
Jamais je ne vous le pardonnerai
Ce sera pour moi un truisme

1 commentaire:

Cyrille a dit...

Hihihi!
Il n'y a pas à dire, cette photo est troublante! Dérangeante!
Poème plein d'humour et de pitié pour cette pauvre truie!
Difficile ou très facile de savoir qui est le plus cochon : le voyeur ou le convoyeur!?